Bujinkan Paris,Nin Jutsu, Ninja, Ninjutsu, Ninjutsu Paris, Ninja Paris, Hatsumi
Bujinkan Paris,Nin Jutsu, Ninja, Ninjutsu, Ninjutsu Paris, Ninja Paris, Hatsumi
Bujinkan-Paris
Bujinkan-Paris
Takamatsu Sensei, bujinkan-paris, club de ninjutsu, club ninjutsu,ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris, ishitani matsutaro Takamatsu Sensei

Takamatsu Sensei fut le professeur de Masaaki HATSUMI pendant plus de quinze années. Takamaatsu Sensei est né dans la 23ème année de Meiji (le 10 Mars 1887) à AKASHI, dans la province HYOGO. Le nom qu'on lui donna fut Hisatsugu, qu'il changera plus tard en Toshitsugu. Son grand père, Toda Shinryuken Masamitsu, possédait une clinique spécialisée en Ostéopathie, ainsi qu'un dojo de Budo à Kôbe. Il était le Sôke d'un système de combat connu sous le nom de Shinden Fudo Ryu. Toda Sensei était la huitième génération de l'école Tozawa de Taro, qui était lui-même un descendant direct de Tozawa Hakuunsai, fondateur de l'école Gyokko Ryu Kosshi-jutsu.

Takamatsu Sensei, Hatsumi sensei, club de ninjutsu, club ninjutsu, clubs arts martiaux, ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris Takamatsu Sensei

TOSHITSUGU TAKAMATSU :


A l'époque, les débutants étaient pris en charge par les étudiants les plus avancés, mais dans son cas c'était Toda Sensei qui s'occupait directement de lui. La première année, on ne lui apprit rien. Toda Sensei, et les autres se contentaient de le projeter à travers le Dojo.
Même quand le sang commençait à perler sur ses coudes et que ses genoux devenaient affreusement douloureux, ils continuaient. Mais Tamamatsu Sensei revenait tous les soirs. Après s'être fait battre pendant un an, on lui enseigna les premières techniques. Au-dessus de la porte du Dojo, on pouvait lire la phrase suivante : "Shinden Fudo Ryu Jutaijutsu". 

 

Toda Sensei enseignait aussi le :

Karate Shinden Koto (qui deviendra plus tard l'école Koto de Koppo-jutsu).

Gyokko Ryu Kosshi-jutsu.

Togakure Ryu Ninpo Taijutsu.

 

Takamatsu Sensei, clubs arts martiaux, combat arts martiaux, combat sabre,ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris Takamatsu Sensei

JEUNESSE DE TAKAMATSU

A l'age de 13 ans TAKAMATSU Sensei avait appris les techniques de l'école (cela signifiait qu'il pouvait représenter l'école, et que les étudiants méritants qui y étaient parvenus devaient étudier encore plus dur pour atteindre le degré escompté). Après l'école Shinden Fudo, TODA lui enseigna les écoles Koto et Togakure. L'entraînement de l'école Koto consistait à frapper avec les bouts des doigts sur des petits cailloux. Les ongles et les doigts devenaient vite rouges et douloureux. Plus tard, les petits cailloux devinrent des rochers..., TAKAMATSU Sensei dit que cet entraînement n'était plus d'actualité, et que cela lui posa des problèmes d'articulations plus tard, souffrant d'arthrite. Ses mains étaient si souples, qu'il pouvait retourner ses doigts vers l'arrière pour venir toucher ses poignets. Il trouvait l'école Koto "amusante", mais n'avait que peu d'intérêt pour le Ninjutsu de l'école TOGAKURE.

 

Takamatsu Sensei, Toshitsugu, japon, budo,combat arts martiaux, combat sabre, cours de ninjutsu,ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris Takamatsu Sensei

Alors qu'il avait 17 ans, ISHITANI MATSUTARO TAKEKAGE, un vieil homme qui était connu pour son art martial au Japon, vint à la fabrique d'allumettes du père de TAKAMATSU Sensei. Il s'aidait d'un Bokken en chêne pour marcher. Les ancêtres d'ISHITANI avaient été en contact avec la famille TAKAMATSU (c'est peut être pour cette raison qu'il était venu à l'usine). Le père de TAKAMATSU Sensei lui donna un travail dans la sécurité, ainsi qu'un emplacement dans l'usine pour lui servir de Dojo. Toshitsugu et une autre personne saisirent l'occasion pour étudier avec le vieil homme. Il appris ainsi le "KUKI HAPPO BIKEN NO JUTSU" de l'école KUKISHINDEN, "l'art des armes cachées contre les neuf démons dans les huit directions". Il lui enseigna aussi d'autres aspects du Ninjutsu, ainsi que deux autres écoles dont il était le Sôke. 


Celles-ci étaient HON TAI TAKAGI YOSHIN RYU, qu'il étudia avec MIZUKA, et Gikan Ryu Koppo Jutsu. ISHITANI s'éteignit plusieurs années après, après avoir transmis les rouleaux à TAKAMATSU Sensei. On dit qu'il est mort avec sa tête sur les genoux de TAKAMATSU Sensei. TODA mourut le 06 Décembre 1909. TAKAMATSU Sensei avait reçu le Menkyo Kaiden de ses mains à l'âge de 22 ans. TODA lui avait dit les deux choses suivantes :

1. Quand bien même tu es face à la défaite, souris-lui. 
2. Ne parle jamais de tes connaissances, elles disparaîtraient.

Le journal personnel de TAKAMATSU Sensei précise qu'il eut à combattre a mort à 12 reprises et 7 fois en compétition. Les combats à mort découlaient de défis. Dans ses dernières années, TAKAMATSU Sensei ouvrit une maison de thé et un hôtel à KASHIWARA, à NARA. C'est là qu'il enseigna le Ninjutsu à ses quelques élèves. Dans les années 1950, TAKAMATSU Sensei pris sous son aile un nouvel étudiant, HATSUMI YOSHIAKI, âgé de 20 ans. Hatsumi Sensei avait étudié le Kobudo avec un enseignant du nom de UENO.

 

Takamatsu Sensei au Sabre, cours de ninjutsu, école de ninjutsu, entraînement arts martiaux, ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris Takamatsu Sensei

Hatsumi Sensei et Takamatsu Sensei UENO lui avait dit qu'il n'avait plus rien à lui apprendre, et il était partit à NARA pour trouver un nouvel enseignant. HATSUMI avait déjà à l'époque plusieurs DAN dans les disciplines comme le Karaté, l'Aikido, et était 4ème DAN de Judo. Il avait aussi enseigné le Judo à la base américaine de ZAMA. HATSUMI mettait 15 heures pour aller de NODA-SHI, où il vivait, à la maison de TAKAMATSU Sensei à NARA.


Ce qu'il fit quasiment tous les week-ends pendant quinze ans. HATSUMI dit que la première fois qu'il rencontra TAKAMATSU Sensei, il fut tétanisé de peur, qu'il était un enseignant empli de puissance et terrorisant. Les premiers mots que TAKAMATSU Sensei dit à HATSUMI furent "Bienvenue" et "Relax".

TAKAMATSU Sensei appelait souvent HATSUMI : "MUSHIKERA" (l'insecte). Au cours de ses entraînements, il n'y avait jamais d'échauffements. Même quand ils utilisaient de vrai sabres, l'attitude était la même. En cas de conflit réel, on n'a pas le temps de s'échauffer, car cela peut être soudain, et le corps peut rester froid.

Takamatsu Sensei avec sa femme et sa fille et Hatsumi Sensei, ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris Takamatsu Sensei

Vers la fin des années 1960, TAKAMATSU Sensei écrivit plusieurs articles dans des journaux (certainement le "Japon Times"). Tous parlaient de Nin jutsu, et d'autres Arts Martiaux. Dans l'un d'entre eux, TAKAMATSU Sensei écrivit que dans les véritables Arts Martiaux, quand on combat, on doit être prêt à tuer l'attaquant, ou à tuer la personne que l'on attaque.

A la suite de cela, un très haut gradé de Karaté vint donner une interview à la télévision, disant que ce que TAKAMATSU Sensei avait écrit était faux, que ces temps étaient depuis longtemps révolus et que cela n'existerait plus. Il rajouta aussi que TAKAMATSU Sensei était un "vieux dépassé", qu'il avait plus de 80 ans, et qu'il n'était plus bon à rien.

TAKAMATSU Sensei demanda un droit de réponse à la télévision, où il dit qu'il prenait ces dires pour un défi qu'il relevait. Il donna trois jours au professeur de Karaté pour se rétracter publiquement. Faute de quoi, TAKAMATSU Sensei le défierait en combat et le tuerai, les mains liées dans le dos. Trois jours plus tard, l'enseignant de Karaté s'était rétracté. 
TAKAMATSU Sensei a dit à ses élèves la chose suivante : "j'ai décidé de tout laisser entre les mains de Masaaki Hatsumi. Je pense qu'il s'agit de la personne la plus appropriée dans les Arts Martiaux. Je suis maintenant apte à rembourser Maître TODA, Maître ISHITANI et Maître MIZUTA pour leur bonté.

J'ai l'intention de continuer à étudier les secrets de la Nature". HATSUMI Sensei était devenu Sôke, et le BUJINKAN était formé. TAKAMATSU Sensei s'éteignit le 02 Avril 1972 à l'âge de 85 ans, après avoir cessé l'entraînement à 80 ans. Cependant, il continua à superviser Maître Hatsumi.

 

Il est enterré au cimetière KUMEDRA à NARA.

Site ouvert depuis le 01 Juillet 2013
Nombres de visites :

Actualités

Vidéos de présentations

Plusieurs Teasers ont été publiés lors des stages du Bujinkan Paris.

 

Voir les Vidéos

Les lieux :

Dojo Ten Chi :

Vendredi de 20h00 à 22h00

Métro :

Strasbourg Saint-Denis.

Château D'Eau.

 

En savoir plus

________________________

 

 

Dojo Gymnase Ardente

Carrières sur Seine :

Jeudi de 21h00 à 22h30

 

En savoir plus