Bujinkan Paris,Nin Jutsu, Ninja, Ninjutsu, Ninjutsu Paris, Ninja Paris, Hatsumi
Bujinkan Paris,Nin Jutsu, Ninja, Ninjutsu, Ninjutsu Paris, Ninja Paris, Hatsumi
Bujinkan-Paris
Bujinkan-Paris

La lignée des Soké

Soke des Écoles de Nin Jutsu,ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris, ninja paris Soke

01. SAKAGAMI TARO KUNISHIGE 
02. SAKAGAMI (BANDO) MINAMOTO MASAHIDE 
03. SOGYOKKAN RITSUSHI 
04. TODA SAKYO ISHINSAI 
05. MOMOCHI SANDAYU 1 (mort en 1581) 
06. MOMOCHI SANDAYU 2 
07. MOMOCHITANBA YASUMITSU 
08. MOMOCHI TARO SAEMON 
09. TODA SEIRYU NOBUTSUNA 
10. TODA FUDO NOBUCHIKA 
11. TODA KANGORO NOBUYASU 
12. TODA EISABURO NOBUSAMA 
13. TODA SHINGORO MASAYOSHI (ère Shotoku 1711) 
14. TODA DAIGORO MASAYOSHI (ère Gembun 1736) 
15. TODA DAISABURO CHIKASHIGE (ère Bunkwa 1804) 
16. TODA SHINRYUKEN MASAMITSU (n.1824-m.1908) 
17. TAKAMATSU TOSHITSUGU (n.1887-m.1972) 
18. HATSUMI MASAAKI 

Histoire

"Il existe, au Japon, un livre qui rassemble toutes les écoles martiales connues au Japon, passées et présentes. On y trouve un petit historique sur chacune d'entre elles, appelé "Dai Nippon Bugei Ryu-Ha", d'où sont tirées les informations qui suivent. 

L'école Koto est originaire de Chine, et a transité par la Corée, importée par un guerrier chinois. 
Plusieurs générations sont passées avant qu'elle ne parvienne à Sakagami Taro Kunishige (qui fut le premier Sôke "officiel" de l'école). 

La plupart des gens qui pratiquèrent l'école Koto furent des ninja mais quelques samouraïs y eurent accès. Ainsi le célèbre ninja "Ishikawa Goemon" fut initié au Ninjutsu par Momochi Sandayu 1. Du fait qu'il fut pris presque toute sa vie pour un voyou et un criminel, Momochi démentit toujours l'ex-appartenance de Goemon à l'école Koto. Goemon était accusé d'avoir attenté à la vie de Toyotomi Hideyoshi. Il fut finalement capturé et bouilli avec toute sa famille dans une marmite d'huile. Cependant, certaines personnes pensent qu'il aurait réussi à s'échapper, mais le Bafuku (le commandement militaire) était trop embarrassé pour l'admettre. Ceci est cependant fortement peu probable, il est presque sûr qu'il n'ait pas échappé à son exécution, qui aurait duré plusieurs jours avant qu'il ne soit mort.

Exécution de Ishikawa Goemon, ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris, ninja paris Exécution de Ishikawa Goemon
Origines

Les origines exactes de l'école sont inconnues, mais les techniques furent instaurées et formulées par Sakagami Taro Kunishige en 1542, pour en faire une Ryu-Ha (une école) digne de ce nom. 


Le deuxième Sôke de l'école fut Sakagami Kotaro, aussi connu sous le nom de "Bando". Il a été tué dans une bataille aux alentours de 1542. Nous ne savons cependant pas s'il avait pris le contrôle de l'école avant sa mort. 

Quand Bando mourut, l'école revint à Sogyokkan Ristsushi. Sogyokkan était également le Sôke de l'école Gyokko, et avec lui les deux écoles s'unirent totalement, mais leurs enseignements furent séparés.

Différences entre Koto & Gyokko Ryu

Les différences existantes entre les deux écoles sont les suivantes: 


Dans l'école Koto, les distances entre les deux adversaires sont très courtes, tandis que dans l'école Gyokko, elles sont plus grandes. Les techniques utilisées en Koto Ryu sont rapides, visant un point particulier, alors qu'en Gyokko Ryu, elles sont plus complexes et plus longues. Dans l'école Koto, on se concentre sur la frappe, tandis que dans l'école Gyokko, on bloque et on projette. Si l'étudiant pratique les deux écoles en totalité, il acquérira toutes les formes de combat, impliquant le travail de la distance, des frappes, des projections et des blocages. Les deux écoles se complètent l'une à l'autre, et l'étude d'une seule d'entre elle aboutit à la connaissance incomplète de l'une d'entre elle. 

Le nom de l'école "qui abat le Tigre" signifie que l'on utilise les bouts des doigts pour casser le Tigre (les techniques du Chuden Kata commencent souvent de cette façon). Dans les temps anciens, l'entraînement consistait tout d'abord à frapper dans du sable, puis des graviers, pour finir par des pierres et des rochers. Maître Takamatsu s'entrainait ainsi jusqu'à faire saigner ses doigts, et ce, dès son enfance. 

Les Niveaux

L'école Koto est divisée en cinq niveaux: 


Kurai Dori - 5 Kamae 
Shoden no Kata - 18 Techniques 
Chuden no Kata - 12 Techniques 
Okuden no Kata - 12 Techniques 
Hekito no Kata - 8 Techniques 

Les techniques Okuden et Hekito sont les plus élevées de l'école.
Dans le niveau Hekito, on travaille à mains nues contre un sabre, mais un élève habile pouvait aussi pratiquer ce niveau, sabre contre sabre. 

Caractéristiques de l'école

Les mouvements caractéristiques de l'école Koto sont: 


Yoko Aruki (pas croisés) et Toki (frappes de pied). Distances courtes et frappes puissantes. Les yeux sont vides, et ne font apparaître aucune intentions. Un dicton de l'école dit que "les yeux sont tout". Porter son regard au niveau des sourcils de l'adversaire. 

L'école Koto travaille le sabre (Kenjutsu) de façon très particulière. Dans les écoles classiques, le pied droit est toujours devant, la main gauche au niveau du pommeau (kashira) et la main droite au niveau de la garde (tsuba). Les pratiquants de l'école Koto doivent être capables de modifier tout cela à volonté. Pied gauche en avant, main droite sur la kashira, etc... La personne qui lui fera face aura l'impression de rencontrer quelqu'un qui n'a jamais tenu de sabre. C'est ainsi que l'on trouve un Kamae particulier, "Mangetsu no Kamae", où le sabreur tient son arme au dessus de la tête en Hoko no Kamae, de façon à récolter l'eau de pluie dans la gorge de la lame, pour la projeter aux yeux de l'adversaire. 

Kamaé de Koto Ryu, ninjas, ninja, nin jutsu, ninjutsu paris, nin jutsu paris, bujinkan, bujinkan paris, ninja paris Kamaé de Koto Ryu

Kotō Ryū Koppōjutsu

虎倒流骨法術

 

 

位取             Kurai Dori

 

右正眼之構    Migi Seigan no Kamae
左正眼之構    Hidari Seigan no Kamae
平一文字之構 Hira Ichimonji no Kamae
抱囲之構       Hōkō no Kamae
防備之構       Bōbi no Kamae

 

初伝型  Shoden Gata

抒投     Yokutō
押虚     Ōgyaku
抗抒     Kōyoku
拡倒     Shitō
捕捉     Hosoku
放擲     Hōteki
斜倒     Shatō
掛倒     Ketō
搾撃     Sakugeki
擔撃     Tangeki
拔技     Batsugi
折倒     Settō
指拍     Shihaku
拒技     Kyogi
括拷     Kakkō
浦波     Uranami
天地     Tenchi
片巻     Katamaki

劈刀型  Hekitō Gata

蹴朴     Sokuboku
朴返     Bokuhen
打扣     Dakō
手力     Shuriki
跂望     Kibō ou 生秘希望 seibikibō
跋扈     Bakko
跖力     Sekiryoku
跨飛     Kahi ou Kuhahi

 

中伝型  Chūden Gata

飛打     Hida
飛搾     Hisaku
飛鳥     Hicho
飛倒     Hitō
括飛     Kappi
捫飛     Monpi
夊倒     Suitō
鼠飛     Gohi
蔽飛     Hetsubi ou Katsupi ou Katsubi
擲返     Tekigaeshi
喉倒     Kōtō
攫飛     Kakuhi

 

奥伝型  Okuden Gata

攅当     Santō
攅倒     Santō
虎倒     Kotō
神剪     Shinsen
梱飛     Konpi
挐摺     Josetsu
抓摺     Sōsetsu
抓倒     Sōtō
扣鬼     Kōki
鬼門     Kimon
乱雪     Ransetsu
裏鬼門  Ura Kimon

 

皆伝型  Kaiden Gata : Transmissions directes

悟心     Goshin
一念     Ichinen
活眼     Katsugan

Site ouvert depuis le 01 Juillet 2013
Nombres de visites :

Actualités

Vidéos de présentations

Plusieurs Teasers ont été publiés lors des stages du Bujinkan Paris.

 

Voir les Vidéos

Les lieux :

Dojo Ten Chi :

Vendredi de 20h00 à 22h00

Métro :

Strasbourg Saint-Denis.

Château D'Eau.

 

En savoir plus

________________________

 

 

Dojo Gymnase Ardente

Carrières sur Seine :

Jeudi de 21h00 à 22h30

 

En savoir plus