Bujinkan Paris,Nin Jutsu, Ninja, Ninjutsu, Ninjutsu Paris, Ninja Paris, Hatsumi
Bujinkan Paris,Nin Jutsu, Ninja, Ninjutsu, Ninjutsu Paris, Ninja Paris, Hatsumi
Bujinkan-Paris
Bujinkan-Paris

Jean-François Beaudart :

 

A commencé le Nin-Jutsu en 1987, et pratique les Arts Martiaux depuis 1976.

 

1976 : Le Sabre Japonais, et le Taï Chi (Grue Blanche).

Dans le même temps découvre le Zen avec Maitre Taisen Deshimaru. C'est lors d'une Session de Zen qu'il découvre l'Aïkido.

 

1979 : Il commence à pratiquer l'Aïkido avec Raymond Lebrenn.

1980 : Rencontre avec Dominique Balta.

1984 : Départ pour Évreux : Jean-François pratique alors L'Aïkido, le Judo, la Boxe Anglaise, la Boxe Française, le Karate.

1986 : Il entend parler du Nin-Jutsu, et commence à s'interesser à cet Art.

1987 : Il commence la Pratique du Nin-Jutsu.

1988 : Le 6 Novembre, il ouvre une section en Normandie.

1988 / 1993 : Ouverture de 3 Dojos : A Evreux-Rouen-Val de Reuil.

1993 : Après son 5° Dan passé avec Hatsumi Sensei, il abandone tout pour repartir  à zéro sur Paris.

1993 / 2003 : Jean-François et Virginie, rejoignent Michel Coquet pour pratiquer le  Katori Shinto Ryu.

2003 : Ils partent au Japon pour recevoir l'enseignement direct d'Otake Sensei.

1993 / 2013 : Jean-François Beaudart enseigne avec Virginie Gillet. Tout les deux sont 15° Dan, et Virginie est la première femme 15° Dan en France.

 

 

En couple dans la vie et sur le tatami, ils enseignent tous les deux, depuis maintenant 20 ans.

Virginie Gillet :

 

1993 : Débute la Pratique des Arts Martiaux lors de sa rencontre avec Jean-François Beaudart.

1993 : Dans le même temps, commence la pratique du Katori avec Michel Coquet.

2003 : Elle part au Japon pour recevoir l'enseignement direct d'Otake Sensei.

2011 : Elle obtient son 15° Dan au Japon.

1998 : Elle commence la pratique du San Yiquan,Tao-Yin Qigong (Daoyin Qigong), Gongfu Wushu (Kung-Fu Wushu), Armes (bâton, épée, sabre, éventail ); Xingyiquan et Taijiquan avec Georges Charles.

Une belle aventure mais aussi une belle amitié est née depuis cette époque.

Jérémie Pitula :

 

Est l'élève de Jean-François Beaudart et de Virginie Gillet.
Jérémie ouvre le Dojo de Carrières sur Seine en Septembre 2014.
Il est actuellement 4° Dan Japon.
 
Voici son parcours :

Mon aventure avec les arts martiaux débute véritablement en 2007, lorsque je découvre "par hasard" les cours de Jean François Beaudart au dojo d'Alesia qui enseigne le Ninjutsu du Bujinkan directement affilié au Japon. Je découvre une pratique et un groupe au sein du dojo qui semble répondre à mes attentes et je décide de m'inscrire immédiatement. Les techniques, les valeurs, les traditions et l'histoire du Ninjutsu qui y sont enseignées m'ont apporté bien plus que ce que j'avais pu imaginer. 

Au delà d'améliorer mes capacités physiques et ma rigueur mentale, c'est une discipline qui me permet de travailler sur mon naturel, ou chaque connaissance en amène a une autre... C'est en cela que le Ninjutsu me nourrit chaque jour par son infinie richesse et l'histoire ancestrale qu'il véhicule.

Depuis 2014, je propose à mon tour des cours pour partager les enseignements que Jean-François et Virginie continuent aujourd'hui, de me transmettre.

Jade Saab :

 

Assistant pendant les cours au Dojo Ten-Chi.
6° dan Japon.
 
Voici son parcours :

J’ai découvert le dojo de Jean-François Beaudart à l’âge de 16 ans. Je n’avais jamais pratiqué les arts martiaux avant. A la recherche d’un art de combat efficace mais aussi d’une philosophie de vie, je fus saisie par ce professeur dès le cours d’essai. C’est donc « par hasard » que je fus amenée à pratiquer le Ninjutsu. Cet art changea ma vie dès la 1ère année de pratique. Agrandissant les capacités physiques de mon corps (souplesse, renforcement musculaire), le Ninjutsu apporta aussi un équilibre à ma respiration et apaisa mon esprit. Rapidement, je compris que les expériences du Dojo pouvaient s’appliquer à ma vie personnelle en dehors du Dojo, et que l’enseignement donné était sans fin.

Avec chaque année de pratique, ma vision du Ninjutsu s’approfondit. Les mondes qui s’ouvrent à moi sont de plus en plus merveilleux. Les voyages au Japon au Dojo d’Hatsumi Sensei concrétisent cette aventure. Ils sont les garants que cet art a bien survécu, authentique, à travers les siècles.

Plus qu’un enseignement martial redoutable, le Ninjutsu enseigne au pratiquant les lois de l’Univers et le guide sur la voie de la recherche de Soi, la voie du Budô.

 

Basile Bitée :

 

Assistant pendant les cours au Dojo Ten-Chi.
4° dan Japon.
 
Voici son parcours :

Bonjour, Je m'appelle Basile Dominique Bitee, J'ai 33 ans et je suis 4ème Dan de Nin-Jutsu au bujinkan.

Cela fait maintenant 11 ans que je pratique cet art martial.

J'ai découvert le Nin-Jutsu lorsque j'étais sur Lyon, j'ai pratiqué quelque mois avant de partir sur Paris pour mes études d'ingénieur.

Lorsque je suis arrivé, j'ai recherché un dojo pendant 3 ans (tous les 3 mois), j'en ai d'abord trouvé un dans le nord de paris mais je m'étais alors trouvé des excuses pour ne pas m'y inscrire (j'habitais dans le sud de l'île de France, je me disais que ça faisait loin).

Lorsqu'un soir j'ai trouvé sur internet le dojo de Jean François Beaudart j'ai immédiatement appelé en suivant les consignes du site internet afin de pouvoir voir un cours. 2 de mes amis sont venus également avec moi. Lorsque j'ai assisté au cours ce fut pour moi une révélation.

J'ai toujours chercher inconsciemment à pratiquer un art martial avec une richesse et une profondeur qui allait au delà des mouvements et cet enseignement

se personnifiait pour moi chez le professeur Jean François Beaudart, ce fut tout simplement une évidence pour moi que j'allais m'inscrire si ce professeur voulait bien m'accepter dans son cours.

Nous nous sommes inscris à 3, seul moi suis resté plus d'un an :-). Je sentais une profondeur dans la pratique martial mais j'ai découvert après 11 ans de pratique que cela va bien au delà de ce que j'aurai pu imaginer et je n'en suis encore qu'au début. Une autre chance que l'on a dans notre dojo c'est la présence de Virginie qui nous enseigne aussi; Nous avons donc deux 15ème Dan et C'est vraiment pour moi une chance incroyable car le 15ème Dan représente le grade le plus haut dans le ninjutsu, avec toute la profondeur que ce grade comprend.

Nos deux professeurs pratique depuis l'arrivé du Nin-Jutsu en France ce qui pour moi est également gage de qualité et impose le respect.

Mes professeurs Jean François et Virginie m'ont permis de trouver un moyen : le Nin-Jutsu et de comprendre ce que je cherchais inconsciemment : me révéler à moi même c'est à dire ETRE.

Le Nin-Jutsu est un budo et donc s'apprécie, s'appréhende sur le long terme, comme un bon vin c'est avec l'âge qu'il prend de la valeur (non je ne suis pas alcoolique).

Dans ce voyage on apprend à se faire face à soi même consciemment à 1/ accepter ce que l'on voit et 2/ accepter de travailler dessus, car cela demande une remise en question, des efforts et surtout un travail sur le long terme et c'est vrai qu'à notre époque où tout est instantané le travail sur le long terme n'est pas toujours intéressant mais pourtant l'impact que ce travail a sur ma vie aujourd'hui est incroyable, je sais que si je suis là personne que je suis aujourd'hui c'est aussi grâce à mes professeurs et à leur enseignement.

La pratique du Nin-Jutsu me permet de vivre en protégeant mon intégrité physique, mental et moral ainsi que celle des personnes qui m'entourent, d'être libre c'est à dire avancer dans la vie sans être effrayé par une pression sociale, amicale ou familiale. Le meilleur moyen de saisir le Nin-Jutsu reste la pratique sur le tatami.

Au plaisir de retrouver d'autres pratiquants sincères. "

Nicolas Guegan :

 

Assistant pendant les cours au Dojo Ten-Chi.
2° Dan Japon.
 
Voici son parcours :
J’ai commencé les arts-martiaux tout petit, avec le judo, où j’en ai fait durant 6ans. En suite, pendant mon adolescence, en 2001, j’ai découvert le Kendô qui m’a vraiment fait rentrer dans l’esprit et la rigueur que demande une activité martiale. Cependant, je trouvais qu’il manquait quelque chose à ma pratique. En effet, le Kendô est d’une part limité à 3 coupes et un coup d’estoque, et il me manquait donc le côté corps à corps, l’étude des autres armes… etc.
C’est pour cela qu’en 2009 je découvris le Ninjutsu du Bujinkan qui était enseigné par Jean-François Beaudart au dojo d’Alésia. Depuis c’est une grande aventure, de jour en jour, de stage en stage et d’année en année. Le Ninjutsu est un art d’une part très complet et d’autre part plus profond qu’on ne peut l’imaginer.
En commençant en 2009 j’étais loin de m’imaginer à quel point cela pouvait être complexe, profond et chargé d’histoire. Et c’est cette complexité, cette richesse qui a perdurée jusqu’aujourd’hui, qu’elle soit Omote et/ou Ura, qui me passionne aujourd’hui et qui me fait continuer et aller de l’avant du mieux que je peux.

Adrien lavoillotte :

 

Assistant pendant les cours au Dojo Ten-Chi.
1° Dan Japon.
 
Voici son parcours :

Ayant fait un peu de judo et de ju-jitsu enfant, je cherchais un art martial qui me corresponde. Je suis tombé par hasard sur le Nin-Jutsu, dont le nom même m’était inconnu. En voulant en savoir davantage, je suis parvenu au site que vous avez sous les yeux, qui m’a intéressé par toutes les connaissances qu’il recèle. En assistant à mes premiers cours, j’ai pu entendre le témoignage de pratiquants revenant du Japon ; j’étais conquis.

Depuis, l’enseignement de Jean-François m’a beaucoup apporté, sur de nombreux plans. On apprend que notre corps possède des capacités insoupçonnées et ce que le travail sur soi peut révéler chez chacun. La discipline est extrêmement vaste et complète, elle ne s’arrête pas à un simple sport de combat.

Ce dojo nous permet aussi de découvrir en permanence une histoire et une culture particulièrement riches. La progression n’est pas facile.

 
Site ouvert depuis le 01 Juillet 2013
Nombres de visites :

Actualités

Vidéos de présentations

Plusieurs Teasers ont été publiés lors des stages du Bujinkan Paris.

 

Voir les Vidéos

Les lieux :

Dojo Ten Chi :

Vendredi de 20h00 à 22h00

Métro :

Strasbourg Saint-Denis.

Château D'Eau.

 

En savoir plus

________________________

 

 

Dojo Gymnase Ardente

Carrières sur Seine :

Jeudi de 21h00 à 22h30

 

En savoir plus